3- pour accompagner la transition énergétique nécessaire à la sauvegarde de l'environnement et de notre cadre de vie,


Le véhicule électrique participe à la transition énergétique par son recours à des technologies innovantes de moins en moins carbonées, à la sauvegarde de l'environnement par l'absence de rejet de gaz carbonique et autre gaz d'échappement et la diminution du niveau de nuisances.


   Développer la mobilité électrique contribue à : 


Explorer d'autres énergies que les énergies fossiles :

  • Comme le rappelle, dans RTFLASH le sénateur René TREGOUËT: " ...Notre Pays a en effet la chance rare de pouvoir exploiter à grande échelle cinq grandes sources d'énergie propre : l'hydraulique, l'éolien, le solaire, la biomasse et les énergies marines et, si nous parvenons à relever ce défi du stockage massif de l'énergie, nous pourrons dans un génération être la pointe mondiale de la transition énergétique vers le "zéro carbone", un domaine technologique et industriel qui sera l'un des grands moteurs de la croissance économique au cours de ce siècle."


Refuser les énergies carbonées: 

  • S'engager dans l'électromobilité c'est participer au refus de l'exploitation des gaz de schistes et à leurs conséquences néfastes pour l'environnement. 


  • C'est également refuser le recours aux agro carburants et aux déséquilibres qu'ils génèrent au détriment des agricultures vivrières.


Diminuer les nuisances liées au bruit :

Enregistrer un commentaire