lundi 12 juin 2017

Renault e.dams remporte la seconde course du ePrix de Berlin

Renault e.dams a mené une course solide lors de ce doublé berlinois grâce à la victoire de Séb Buemi et une huitième place pour Nico Prost. Ces résultats permettent à l’équipe d’accroître son avance de 58 points sur sa plus proche rivale, et à Séb Buemi de rester en tête du championnat pilotes.
C’est sous un ciel bleu et des températures plus élevées qu’a débuté la deuxième manche du ePrix de Berlin. Lors de la troisième séance d’essais libres, Séb Buemi a signé un tour exceptionnel en 1 :07.712s, temps le plus rapide du weekend tandis que Nico Prost se tenait à la dixième place. Le pilote suisse finissait troisième et son coéquipier dixième lors de la quatrième et dernière séance d’essais libres.

Les deux pilotes héritaient ensuite du groupe 2 en qualifications. Le leader du championnat s’est vu qualifier pour la Super Pole où il réalisait le second meilleur temps, seulement 0.098s derrière l’auteur de la pole et vainqueur de la première course, Felix Rosenqvist. Nico Prost s’est contenté de la dixième place.
Partant de la première ligne en deuxième position et Nico Prost huit places derrière, les deux pilotes ont réussi à faire de bons départs. Séb Buemi maintenait sa seconde place tandis que son coéquipier en gagnait une après avoir dépassé Mitch Evans à la fin du premier tour. Investi d’une mission pour remonter sur chacun de ses concurrents, Nico Prost réussissait à passer Oliver Turvey pour la huitième place. Au dix-septième tour, les deux voitures de DS Virgin Racing se touchaient, rétrogradant Sam Bird à la septième place. Un tour plus tard, Nico Prost trouvait encore des ressources pour dépasser l’anglais et s’emparer de la septième position.
Pendant le changement de voitures imposé, il s’en est fallu de peu pour que les deux Mahindra se heurtent. Même si Rosenqvist ressortait devant Séb Buemi, l’incident fût sous investigation donnant suite à une pénalité de dix secondes pour le suédois, situation qui profitait donc au leader du championnat pour remporter la course.
Dans les derniers tours de course, Jean-Eric Vergne, Sam Bird et Nico Prost nous offraient une des batailles les plus intenses de cette saison. Durant l’arrêt au stand, l’anglais avait réussi à repasser devant Nico Prost, reprenant ainsi la septième place. Le français puisait dans ses dernières réserves mais ne fût pas en mesure de les dépasser. Il finissait donc la deuxième course du weekend en huitième position.
Renault e.dams quitte Berlin avec 229 points au compteur, conservant la tête du championnat constructeurs avec 157 unités pour Séb Buemi et 72 pour Nico Prost qui se voit attribuer la quatrième place, cédant sa troisième position à Rosenqvist. Les prochaines manches se dérouleront à New York, nouvelle destination au calendrier, le weekend du 15-16 juillet.
Alain Prost, co-propriétaire de l’équipe : « Toute l’équipe a très bien redressé la barre après la déconvenue de la journée d’hier. C’est la force de notre groupe. Je souhaite dire un bravo à tous, collectivement. »
Jean-Paul Driot, co-propriétaire de l’équipe : « Nous sommes très contents de gagner la deuxième course de Berlin. Nous n’avons pas attaqué les dix derniers tours puisque nous savions que Felix Rosenqvist écopait d’une pénalité de dix secondes. Compte tenu de la déception d’hier, la victoire d’aujourd’hui et la troisième place de Di Grassi nous permettent de reprendre les dix points perdus lors de la première course. Nous reprenons un peu d’avance au championnat, ce qui nous satisfait amplement avant de prendre la direction de New York avec Sébastien Buemi, je l’espère. »
Séb Buemi - #9 : « J’ai sécurisé ma deuxième place au départ puis j’ai mené une course sans incidents. J’ai eu un léger accrochage lors du premier virage, j’ai eu peur que cela abîme l’aileron arrière et me pénalise pour la suite de la course. Je suis parti avec le train de pneus le plus usé en espérant pouvoir être plus compétitif sur la deuxième voiture. Pendant la première partie de course, j’ai tenté de suivre le rythme de Felix pour ne pas être trop loin derrière et prendre de l’avance sur le reste des pilotes. Malgré notre arrêt au stand réussi et mon Fanboost, je n’ai pas réussi à le dépasser. Quand nous avons su que Felix écopait d’une pénalité, nous avons décidé de moins attaquer. L’objectif était qu’il passe la ligne d’arrivée avec plus de dix secondes d’avance sur Di Grassi. Je tiens à le féliciter car il a fait deux très belles courses ce weekend. »
Nico Prost - #8 : « Je suis un peu frustré par cette journée. J’avais un bon rythme lors des essais libres, puis les qualifications ont été décevantes. J’étais compétitif en première partie de course, j’ai réussi à dépasser Mitch Evans puis Oliver Turvey et Sam Bird. Néanmoins, j’ai perdu du temps pendant l’arrêt au stand car je suis resté bloqué à cause de la sortie dangereuse des Mahindra. Je n’ai pas pu dépasser ensuite. Je ne suis pas satisfait du résultat, nous aurions pu faire bien mieux que P8. »

👉Classements 👈

Enregistrer un commentaire