jeudi 1 juin 2017

8 & 9 Juin 2017: Le Tour de la Vienne Véhicules Électriques.

La mobilité électrique à l’aube d’une forte croissance

LE CONTEXTE DU VÉHICULE ÉLECTRIQUE :
Après une 1ère phase de lancement de 2011 à 2016 avec des véhicules à autonomie limitée (au mieux 150 km) mais suffisante pour un certain nombre d’usages, 2017 marque le début de la montée en puissance de l’électrique avec des véhicules proposant progressivement des autonomies renforcées. Dès cette année, la Nissan Leaf (la nouvelle version 2018 aura une autonomie encore supérieure), la BMW i3, la e-Golf, la Zoé et l’Opel Ampera-e apportent des solutions crédibles pour des déplacements plus longs. Le développement des bornes de recharge (en particulier la recharge rapide en 44 kW) permet de compléter l’autonomie de base et de se lancer dans de véritables voyages en VE.
Dès 2018, plusieurs véhicules proposeront ainsi des autonomies réelles de 300 à 400 km. Tesla proposent déjà des autonomies de 320 à 600 km selon les versions ainsi qu’un réseau de bornes ultra-rapides permettant sans aucun souci d’effectuer de très longs déplacements du nord au sud de l’Europe. Tous les constructeurs ont maintenant intégré le VE dans leur stratégie et l’offre devrait considérablement s’étoffer à partir de 2019-2020 avec notamment l’arrivée massive des constructeurs allemands.
En 2020, les autonomies des gammes intermédiaires seront autour de 400 à 500 km et davantage encore vers 2024 puis 2028. Et dans le même temps, les coûts de production diminueront et la majorité des grandes villes aura sans doute limité l’accès des véhicules thermiques à certaines zones. Et comme le véhicule électrique est tellement plus agréable à conduire… 
Nous sommes donc convaincus que vers 2028 le VE peut potentiellement remplacer le véhicule thermique. 

LE CONTEXTE DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE 
Il convient de distinguer deux besoins. Premièrement, une recharge à destination avec des bornes de maillage lorsque le VE est en stationnement plus ou moins prolongé. La puissance de recharge ne doit pas nécessairement être élevée. Des réseaux départementaux de maillage se sont ainsi développés avec des bornes pouvant proposer des puissances jusqu’en 22 kW en courant alternatif. Toutefois, cette technologie ne permet de charger à cette puissance qu’un seul modèle (les autres chargeant moins rapidement). 

Deuxièmement, il faut aussi, dans une logique de grands déplacements, pouvoir disposer de bornes de recharge rapide en courant continu (44 kW aujourd’hui et 150 kW à partir de 2018/19) en nombre limité mais judicieusement placées. Sur le département de la Vienne, autour de Poitiers, des initiatives privées ont permis l’installation de ce type de points de recharge (ainsi qu’une à Châtellerault) mais il en manque quelques une sur le reste du département prioritairement sur les axes de circulation (vers Saumur/Angers, Limoges, Angoulême…). 

LE TOURISME DANS LA VIENNE EN VE 
Le véhicule électrique est parfaitement adapté au slow tourisme : 
• Le silence, le confort et l’agrément d’un VE permet de profiter sereinement d’un beau paysage. Parcourir les petites routes touristiques de la Vienne en VE est un réel plaisir. 
• Aller d’un site touristique à un autre (en passant par des restaurants ou des hébergements) en pouvant recharger son véhicule lorsqu’il est stationné permet sans aucun souci de parcourir le département y compris avec les véhicules électriques de 1ère génération. 
L’offre touristique de la Vienne est forte et diversifiée et répartie sur le territoire. De nombreuses petites routes de charme permettent d’aller d’un site à un autre. Le parc de VE va progressivement prendre de l’importance. Les autonomies vont aller en augmentant et les réseaux de bornes rapides se structurent. De plus en plus de touristes vont donc se déplacer en VE. Pour attirer ces touristes (avec leur propre véhicule ou via une location à leur arrivée), il faut pouvoir leur proposer une possibilité de recharge : 2h au restaurant, 2 à 4h sur le parking d’un site touristique, une journée sur le parking du Futuroscope ou une nuit en hébergement. Il est important que ce type de solutions constitue un maillage du territoire pour se recharger lorsque le véhicule est à l’arrêt. Les bornes de recharge qui seront présentées sur le parking de l’hôtel Altéora lors de l’inauguration du Tour sont la parfaite illustration de cette démarche qui conviendra de développer.

LE VE DANS LA VIENNE 
En valeur relative, la Vienne dispose déjà d’un parc de VE intéressant. Nous souhaitons à l’occasion de ce Tour continuer à sensibiliser les entreprises et les collectivités du département pour qu’elles s’équipent en VE. Même avec des autonomies « mesurées », une partie de leurs parcs pourrait déjà basculer vers l’électrique. 

Le Tour de la Vienne Véhicules Électriques

200 km à la découverte touristique de la Vienne

LES OBJECTIFS 
L’objectif de l’événement est la promotion de la mobilité durable. De manière plus précise, le Tour a ainsi pour vocation : 
• De valoriser l’offre touristique départementale à travers ses principaux sites et ses paysages et de montrer que le tourisme en véhicule électrique apporte un agrément supplémentaire, 
• De faire émerger la Vienne au niveau national parmi la communauté d’utilisateurs de véhicules électriques (et donc de leur donner envie de venir dans le département), 
• D’inciter les acteurs touristiques à s’équiper de solutions de recharge pour leurs visiteurs, 
• De sensibiliser les entreprises de la Vienne sur l’intérêt de passer progressivement à la mobilité durable. La Vienne doit devenir une destination touristique Electrique-Friendly attractive. 


LE CONCEPT 
Ce Tour aura lieu en parallèle du NAME, le centre d’essais véhicules électriquesorganisé par le Club des Entrepreneurs du Sud Vienne (CESV), qui se tiendra à Montmorillon les 9 et 10 juin 2017. 
Le Tour, ouvert aux entreprises et collectivités mais aussi au grand public, sera organisé le vendredi 9 juin avec un rassemblement et une inauguration le 8 juin. C’est un rallye touristique sans notion de vitesse. Les hybrides rechargeables (plug-in) et les véhicules électriques à prolongateur d’autonomie peuvent également s’inscrire. Les motos électriques, sous réserve d’avoir une autonomie suffisante, sont acceptées sur invitation. 

LE PROGRAMME 
Jeudi 8 juin Les participants seront regroupés en fin d’après-midi sur la Technopole du Futuroscope, en partenariat avec l’hotel Alteora, pour les formalités administratives et une inauguration officielle à 18h15. 
Vendredi 9 juin 
• un départ de l’Hôtel Altéora à 8h, 
• des arrêts à Chauvigny et à Défi Planet, 
• un passage à la mi-journée à Montmorillon (au moment de l’inauguration officielle du NAME) à partir de 11h, 
• des arrêts sur le site Séché Environnement au Vigeant et au Parc de la Belle , 
• une arrivée à Poitiers à partir de 17h Place Charles De Gaulle, 
• la remise des prix à 17h30. 
LE PARCOURS 
Le rallye utilisera prioritairement des petites routes touristiques notamment le long de la Vallée de la Vienne. Ce parcours valorisera les nouvelles autonomies des véhicules électriques et les infrastructures de recharge installées. On montrera que l’on peut se déplacer en véhicule électrique dans la Vienne sans difficulté. 



Enregistrer un commentaire