mardi 22 août 2017

J-14 : Nouvelle Nissan LEAF. Tout simplement exaltante.

Equipée des dernières technologies Nissan, la toute nouvelle Nissan LEAF sera révélée le 6 septembre au Japon.
La nouvelle Nissan LEAF 100% électrique incarne  la vision Nissan Intelligent Mobility, qui définit la vision de Nissan sur la façon dont les véhicules seront motorisés, conduits et intégrés à la société.  Grâce aux technologies de conduite Nissan Intelligent Mobility, au volant de la nouvelle Nissan LEAF, vous êtes plus confiants et plus alertes sur ce qui se passe sur la route. 
La qualité des différents intérieurs vous garantit de plus un confort optimal. 
Le but : vous offrir une expérience de conduite 100% électrique toujours plus stimulante.
Depuis 2010, Nissan s’est positionné comme le pionnier sur le marché des véhicules 100% électriques en lançant le tout premier véhicule 100% électrique de grande diffusion, la Nissan LEAF. Aujourd’hui, avec plus de 280 000 unités écoulées,  la Nissan LEAF est le véhicule 100% électrique le plus vendu au monde.
La première mondiale de la nouvelle Nissan LEAF aura lieu le 6 septembre 2017 au Japon.
Inscrivez-vous sur le compte Youtube de Nissan Monde ou suivez-nous @Nissanmotor pour suivre le direct sur internet.
Prenez part aux discussions sur l’électromobilité, ses acteurs et ses écosystèmes avec #ElectrifytheWorld. et FB #ElectrifytheWorld
*Basés sur les chiffres de ventes cumulées de Décembre 2010 à Juillet 2017.
À propos de Nissan en Europe
Avec l’une des plus fortes implantations sur le continent de tous les constructeurs étrangers, Nissan emploie plus de 17 000 personnes en Europe à travers ses centres locaux de design, R&D, production, logistique, ainsi que ses activités commerciales et ses opérations de marketing. L'an dernier, l'entreprise a produit dans ses usines au Royaume-Uni, en Espagne et en Russie, plus de 660 000 véhicules dont des crossovers primés, des utilitaires, et la Nissan LEAF, véhicule 100% électrique le plus vendu au monde. Poursuivant son but de zéro émission à l’échappement et zéro accident mortel sur les routes, Nissan a récemment annoncé le lancement de sa vision Intelligent Mobility. Conçue pour guider la technologie et le développement produit de la marque, cette approche à 360° du futur de la mobilité permettra d’engager d’importantes actions concernant la façon dont les véhicules seront alimentés, conduits et intégrés à la société. Nissan ambitionne de devenir la marque asiatique la plus attractive en Europe.
____________________________________________________________________

Intéressés ? Pensez à rejoindre le groupement d'achat

lundi 21 août 2017

Révéo et MObiVE font avancer l'interopérabilité pour 1200 points de charge

Du nouveau du coté du réseau Révéo !

Nous avons le plaisir de vous annoncer qu'à partir de la fin du mois d'août, votre offre de service s'enrichit !

Vous pourrez vous recharger avec votre compte Révéo (badge et application mobile) sur les  bornes du réseau MObiVE.
Le Réseau MObiVE ?
MObiVE, c'est le réseau d'infrastructures de recharge déployées en Aquitaine dans les départements de la Dordogne, de la Gironde, des Landes, du Lot et Garonne, et des Pyrénées-Atlantiques pour offrir d'ici à la fin de l'année 2017 un réseau de près de 1200 points de charge.
Combien coutera la charge ?
La charge vous sera facturée au tarif "Utilisateur occasionnel"
 Borne Normale < 22 kVA : 
Coût de connexion incluant 1h de charge 3,50€
6h-23h: La minute supplémentaire 0,04€
23h-6h: La minute supplémentaire gratuite

Borne Rapide > 22 kVA :
coût de connexion incluant 1/4h de charge 3,50€
La minute supplémentaire 0,16€
Si vous souhaitez avoir plus d'informations sur le réseau MObiVE, rendez-vous sur : https://www.mobive.fr/

vendredi 18 août 2017

Il faut soutenir mieux le marché du VE si l'on veut VRAIMENT diminuer la production de CO².







Moins de diesel + d'hybrides = toujours plus de CO² ?

" En juillet 2017, la part des voitures diesel dans les immatriculations totales recule de 1,1 point à 46,7 % alors que celle des voitures essence progresse de 0,3 point à 47,8 %. 
Dans le même  temps, la part des voitures à motorisations alternatives progresse de 0,8 point à 5,5 % (7 747 immatriculations) en raison de la hausse de 1,0 point de la part des hybrides à 4,4 % alors que celle des électriques baisse de 0,2 point à 1,1 %. 

Les émissions moyennes de CO₂ des voitures sont en hausse de 0,7 g/km à 111,6 g/km. La hausse de la part des voitures affectées d’un malus se poursuit (+ 0,8 point à 18,5 %).
👉 Site statistique du gouvernement
___________________________________________________________________


Décarboner les transports d'ici 2040 demande un peu plus de rigueur et de cohérence dans les choix qui s'imposent au pays, à l'UE et à la planète !


Décarboner suppose de supprimer TOUTES les émissions de CO² émises par les transports, évidemment les transports terrestres mais aussi maritimes et aériens qui font partie des plus pollueurs.
Pour ce qui nous concerne les véhicules terrestres à moteur l'incitation doit être clairement orientée vers la motorisation électrique, afin de réduire progressivement l'utilisation des moteurs à combustion et donc résister aux lobbies qui continuent à en faire la promotion sous des formes déguisées, notamment l'hybridation des véhicules. 

Accentuer le poids du BONUS et du MALUS : Comme on le voit plus haut la part de production de CO² augmente pour les véhicules soumis au MALUS; ce qui semblerait indiquer que les citoyens qui en ont les moyens "achètent le droit de polluer toujours plus" . C'est donc que le MALUS n'est pas assez dissuasif et que l'on peut encore l'augmenter pour alimenter la caisse du BONUS et mieux financer l'aide à la mobilité électrique.

Mieux soutenir le marché du VE : Comme nous le préconisons depuis plusieurs mois, il faut "booster" le marché du VE d'occasion en le faisant bénéficier de l'aide à la conversion de 4000 €. Tout vieux diesel sorti de la circulation en contrepartie de l'achat d'un VE, y compris d'occasion, doit en bénéficier, celà concerne en particulier les ménages ayant de faibles revenus souvent contraints à n'utiliser que de vieux véhicules polluants. 
La mobilité électrique ne doit pas rester une "niche à écolos friqués" comme certains aiment à la décrier.  
Pourquoi ne pas créer une incitation fiscale exclusivement liée à l'acquisition de VE, au même titre que pour les aides écologiques à la construction, un BONUS modulé en fonction des revenus ? 

Exclure toute aide à l'achat d'un hybride :    Les véhicules hybrides ( à l'exception de ceux utilisant un prolongateur d'autonomie sans combustion hydrocarbure ) demeurent avant tout des véhicules thermiques polluants, un peu moins mais polluants quand même lorsqu'ils sortent du fonctionnement électrique. 
En effet, comme le montre l'extrait de l'excellent dossier comparatif publié par AUTO-PLUS dans son numéro du 4 Août 2017, l'autonomie en électrique des 7 modèles comparés varie de 28 à 40 km et la consommation  en carburant de 4,5 à 8,9 l /100 km pour des émissions de CO² échelonnées de 2,2 à 4,9 kg / 100 km; à condition que les chiffres fournis soient plus exacts que ceux fournis précédemment et qui ont donné lieu au scandale des moteurs truqués que l'on sait.


Extrait AUTO PLUS du 4 août 2017.

Dès lors pourquoi encourager financièrement  l'achat d'un hybride puisqu'il contribue à la production de CO²; il reste avant tout un véhicule thermique que l'on alourdit avec une batterie et un moteur électrique (au détriment de ses performances).  
L'hybride pourrait bien se révéler à long terme comme le masque des pétroliers et le faux-nez des constructeurs  et équipementiers bien décidés à ne rien changer et à entraver le développement du véhicule électrique comme cela c'est déjà produit précédemment dans l'histoire de l'automobile.
En plus de la suppression de l'aide directe à l'achat il faudra également revenir sur le coup de pouce fiscal qui incite les entreprises à s'équiper en hybride en remontant le seuil d'amortissement à 20.300 € en privilégiant le passage au 100% électrique.

Encourager le VE comme vecteur du développement du photovoltaïque : Au domicile et sur les parkings d'entreprise ou du commerce le stationnement du VE pourrait être mis à profit pour stocker l'énergie photovoltaïque si généreusement envoyée par notre étoile. Celà suppose que l'installation de carports ou d'ombrières soit encouragée financièrement comme un investissement pour la transition énergétique. Combien de milliers d'hectares improductifs deviendraient ainsi source de richesse.

Anticiper de déploiement des SMART GRIDS : Dans un avenir très proche le VE fera office de régulateur de la consommation d'énergie, sa batterie ayant stocké l'électricité produite en période de basse consommation pourra en restituer lors des pics de consommation. Réseaux intelligents ou Smart grids c'est l'approche déjà engagée par TESLA et NISSAN. 

Assez de demi-mesures ayons le courage d'assumer de vrais choix d'avenir. 
Avec nous criez fort LE VE JE LE VEUX !
Jean-Claude LE MAIRE






mercredi 16 août 2017

LEAF 2018 : J-20 , récapitulons ...

A trois semaines de la présentation de la nouvelle LEAF , faisons le point sur les informations fournies par le constructeur : 
  • 🚥La nouvelle Nissan LEAF 100% électrique sera équipée de la technologie e-Pedal, pour une expérience de conduite inédite. En activant la commande d’un simple bouton, le système transforme la pédale d’accélérateur en e-Pedal. Cela permet au conducteur d’accélérer, de décélérer ou de stopper le véhicule.  La technologie e-Pedal est le premier système permettant au conducteur d’immobiliser complètement le véhicule même dans les côtes ou en descente, de maintenir la Nissan LEAF à l’arrêt, puis de reprendre aisément la conduite.
  • 🚥La prochaine génération de la Nissan LEAF 100% électrique sera le premier véhicule de la gamme Nissan équipé du système ProPILOT Park. Cette technologie permet aux conducteurs de se garer automatiquement en laissant simplement leur doigt sur un bouton. La technologie de stationnement automatique ProPILOT Park libère le conducteur d’une tâche de conduite qui peut s’avérer fastidieuse. Avec cette technique, l’objectif est que celui-ci se sente en confiance pour garer parfaitement sa Nissan LEAF en toute situation.Des capteurs et des caméras permettent de guider facilement le véhicule lors des manœuvres de stationnement en épi, en créneau ou en bataille. Et ce, en marche avant comme en marche arrière. La technologie convient également aux rues les plus étroites. Dès que le système ProPILOT Park est activé, le conducteur n’a plus à gérer l’accélération, le freinage, ni la direction.
  • 🚥La Nissan LEAF 100% électrique de nouvelle génération sera équipée de la technologie de conduite autonome Nissan ProPILOT. L’objectif : permettre au véhicule de se maintenir dans sa file sur voie rapide, de façon autonome. Accessible, le système pourra être activé par un simple bouton. Il assistera le conducteur pour guider, accélérer et freiner le véhicule, tout en le maintenant parfaitement dans sa file. Il sera une aide précieuse pour le conducteur sur de longs trajets ou en cas de circulation importante.
  • 🚥La Nissan LEAF 100% électrique nouvelle génération sera plus basse, ce qui contribue à réduire considérablement la résistance au vent. Le but : une meilleure stabilité même à grande vitesse. D’autres nouveaux éléments de design participent à renforcer la stabilité du véhicule en cas de vent latéral.


Intéressé ? pensez à rejoindre le groupement d'achat !
🚧 NDLR : Toujours pas d'information concernant les batteries suivant une source généralement bien informée,Pedro LIMA sur pushevs.com, "la LEAF bénéficierait de batteries de 48 puis 60 kW; la nouvelle batterie serait déjà en production à Sunderland, Royaume-Uni et également disponible à la fourgonnette électrique Nissan e-NV200.
D'après le même auteur, Nissan a d'abord été surpris avec l'autonomie annoncée de la Chevrolet Bolt EV et plus récemment par l'efficacité de la Hyundai IONIQ électrique. 
La Nissan Leaf redessiné pour réussir, devrait être placée entre ces deux voitures électriques..."



samedi 12 août 2017

LIDL à Condom (32) offre leurs 2 premières stations de recharges rapides aux électromobilistes en mode tri-standard.

Belle surprise pour les électromobilistes gersois ou de passage dans le département, le LIDL de Condom met à leur disposition gratuitement de 30 mn de charge sur les deux stations  tri-standard ( Chademo, Combo, AC ) situées de part et d'autre de l'entrée du parking.   
L'engagement de la marque pour le développement durable est également bienvenu pour les électromobilistes en transit par le Gers comme ce couple charentais qui effectuait la première recharge du jour après 250 km à bord de leur Zoé dernier modèle. 

          Lu sur le site de LIDL: 
Recharge gratuite pour les véhicules électriques
Lidl s’engage pour des modes de transport propres, efficaces et durables. C’est dans ce contexte que nous travaillons aujourd’hui au développement de tout un réseau de bornes de recharge pour voitures électriques. Installées sur le parking de nos magasins, ces bornes ont vu le jour début 2016 et permettent à nos clients de recharger gratuitement leur voiture pendant les horaires d’ouverture de leur magasin Lidl.
Les bornes de recharge ABB ou ENSTO disposent de prises compatibles avec tous les véhicules électriques courants et permettent une recharge rapide. À noter que, dans le cas où le magasin est équipé d’une toiture ou d’ombrières avec panneaux solaires, l’électricité fournie par les bornes en provient directement. Un vrai cercle vertueux au service de tous !
Un engagement continu
Lidl souhaite étendre ce service à un maximum de magasins. Pour ce faire, d’importants investissements sont prévus dans le réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques afin d’offrir à nos clients ce service de proximité entièrement gratuit.
Vue des deux points de charge, de chaque côté de l'entrée parking.

Jean-Claude LE MAIRE

mardi 8 août 2017

LEAF 2018: indiscrétions d'outre atlantique.

Le site de l'AVECQ (Québec) reprenant Autobytel (Californie) diffuse de nouvelles infos au sujet de la Nouvelle LEAF.
Elle serait proposée en 3 versions S ( 29.999 $ ) # 25590 €, SV ( 32.490 $ ) # 27.700 € et SL  ( 36.200 $ ) 30.854 € equipée d'un moteur plus puissant 147 ch au lieu des 109 de l'actuel, les 10 kg supplémentaires ne devraient pas poser de problème au couple moteur qui passe de 254 n-m à 320 n-m. 
Côté autonomie, elle serait proposée dans un premier temps avec une batterie de 40 kWh bonifiée, par un aérodynamisme qui progresse avec un cx à 0,29.


Rappelons également que ce nouveau modèle sera doté du système Autopilot.

Voir les précédentes parutions sur le sujet

Pour info


jeudi 3 août 2017

Nouvelle NISSAN LEAF : tout simplement EXALTANTE

L’aérodynamisme est un paramètre essentiel pour accroitre l’autonomie d’un véhicule 100% électrique. La nouvelle Nissan LEAF 100% électrique affichera un design bénéficiant d’un aérodynamisme encore plus abouti. Cela permettra aux conducteurs de voyager plus loin, en une seule charge.
La Nissan LEAF 100% électrique nouvelle génération sera plus basse, ce qui contribue à réduire considérablement la résistance au vent. Le but : une meilleure stabilité même à grande vitesse. D’autres nouveaux éléments de design participent à renforcer la stabilité du véhicule en cas de vent latéral.
En s’inspirant de la forme des ailes d’un avion, les ingénieurs Nissan ont dessiné la silhouette idéale de la nouvelle LEAF, favorisant un écoulement symétrique de l’air pour une conduite plus fluide, plus souple, et plus efficace.
Cliquer pour voir la vidéo
En lançant la première Nissan LEAF en 2010, premier véhicule 100% électrique de grande diffusion au monde, Nissan s’est imposé comme pionnier sur le segment des véhicules zéro émission à l’échappement. La Nissan LEAF est depuis lors, le véhicule 100% électrique le plus vendu au monde* avec plus de 277 000 unités vendues.
La nouvelle Nissan LEAF 100% électrique équipée de la technologie ProPILOT sera dévoilée le 6 septembre. Prenez part aux discussions sur l’électromobilité, ses acteurs et ses écosystèmes avec #ElectrifytheWorld.
* ventes cumulées de décembre 2010 à juin 2017.

Consultez également les Précédents articles 


LA NISSAN LEAF 100% ELECTRIQUE ENTRE A L’UGAP

Centrale d’achat public française et acteur spécifique de l’achat public, l’UGAP s’inscrit depuis de nombreuses années dans une démarche responsable en matière de développement durable. Après avoir intégré l’an dernier la gamme Nissan e-NV200 100% électrique à son catalogue de véhicules zéro émission à l’échappement, c’est au tour de la Nissan LEAF 2017 d’être sélectionnée. L’intégralité de la gamme Nissan 100% électrique est donc désormais proposée aux collectivités et administrations de l'État.   
Premier et unique véhicule 100% électrique de segment C présent au sein du catalogue de l’UGAP, la Nissan LEAF est disponible en achat intégral ou en version Flex avec location de batterie. Elle rejoint le Nissan e-NV200 sélectionné l’an passé : c’est le fourgon compact 100% électrique le plus vendu en Europe.

Depuis l’entrée du Nissan e-NV200 à l’UGAP, pas moins de 82 unités à ce jour ont été vendues aux entreprises et administrations. Ainsi, près de 10% des ventes totales de Nissan e-NV200 sont aujourd’hui générées par des commandes via l’UGAP. Ce chiffre révèle une évolution des besoins des clients professionnels et des administrations, qui sont de plus en plus nombreux à se  tourner vers les solutions de mobilité 100% électrique.
Arnaud Charpentier, Directeur des Ventes, Nissan West Europe : « C’est une grande fierté de constater que l’UGAP nous renouvelle sa confiance en faisant le choix d’ajouter la Nissan LEAF à son catalogue de véhicules 100% électriques. Nissan est le leader mondial de ce segment depuis 2010 et nous ne cessons d’innover pour ouvrir la voie à un futur plus durable et sécurisé. Grâce aux engagements et aux valeurs responsables de grandes institutions telles que l’UGAP, nous nous rapprochons chaque jour un peu plus de notre double objectif : zéro émission à l’échappement et zéro accident mortel sur la route. »  
Plus de 270 000 Nissan LEAF sont en circulation : c’est le véhicule 100% électrique le plus vendu au monde. La batterie 30 kWh de la Nissan LEAF offre jusqu’à 250 km d’autonomie (NEDC). Et grâce aux 300 bornes de recharge rapide installées en France par Nissan, conduire un véhicule 100% électrique n’a jamais été aussi pratique et accessible.
A Propos de l'UGAP
L'UGAP est un établissement public de l'Etat placé sous la double tutelle des ministres chargés du budget d'une part, et de l'Education nationale d'autre part. Seule centrale d'achat public généraliste nationale, l'UGAP est un acteur spécifique de l'achat public qui a reçu 2,745 milliards d’euros HT de commandes en 2016. Ses clients sont principalement les collectivités territoriales, les administrations et les établissements publics de l'Etat, le secteur social et les établissements publics de santé. L’UGAP, au travers des achats qu'elle réalise, constitue un outil de la mise en œuvre des politiques publiques, en matière de rationalisation de la dépense, de développement durable, de soutien aux PME, à l’emploi local et à l'innovation. 629 entreprises sont titulaires d'un marché en 2016, dont 53%  sont des TPE et PME et 28% des ETI. L'UGAP est attributaire du label "Relations Fournisseur Responsables", décerné par la Médiation des entreprises et le Conseil national des achats. La centrale d'achat est également membre associé de la French Tech.
Pour en savoir plus : www.ugap.fr

mercredi 2 août 2017

PYRÉNÉES REVEO ELECTRIC TOUR 30 septembre-1er octobre

Le Samedi 30 Septembre 2017 s’élancera le 1er « Pyrénées Reveo Electric Tour » réservé aux voitures électriques.
Ce tour reliera en boucle quelques grands lieux touristiques de la région : Collioure, La Seu d’Urgell, Andorre, Ax-les-Thermes, Peyrepertuse et Saint-Cyprien, ceci en mode 100% électrique.
Le Tour a pour but de promouvoir la mobilité électrique en affichant les VE et en faisant connaître le nouveau réseau de bornes électriques, Révéo, installé par la Région Occitanie, et qui permettra la bonne réalisation du tour même pour les véhicules de faible autonomie.
En participant au Tour, vous contribuerez au développement de la mobilité électrique, relèverez un challenge en terme de conduite en mode électrique (430 km, 5100 mètres de dénivelé positif), traverserez des paysages superbes mais surtout passerez un moment convivial avec d’autres passionnés de voitures électriques.

Pour inscriptions et plus de renseignements : https://pret2017.org/
Sur le sujet voir également l'article de l'AVEM
NDLR : Ce sympathique événement de promotion du VE se déroulant à la ponte méridionale de l'Occitanie, les parcours de liaison vont également "peser" dans la performance des véhicules électriques car Collioure aller-retour c'est pratiquement 500 km depuis Nimes ou Toulouse, 600 depuis Rodez ou Auch, 700 depuis Marseille, Cahors ou Tarbes, 1000 km depuis Bordeaux, Bayonne ou Lyon. On comprends mieux, dès lors, l'intérêt des propositions portées par Le VE je le veux  auprès du Conseil Régional d'Occitanie et les syndicats d'énergie de la région en faveur d'un maillage de bornes rapides à 50 km. 

mardi 1 août 2017

Une commande groupée de la nouvelle Leaf Nissan ?

Je m'inscris
Le "VE je le veux" vous propose une initiative en vue d'un achat groupé de la nouvelle LEAF qui sera présentée début septembre. Il s'agit dans un premier temps d'une inscription en liste pour recevoir les informations préalables à une éventuelle commande. Si la démarche vous intéresse merci de vous inscrire en cliquant sur le lien ci contre .      👉

lundi 31 juillet 2017

Mc Phy confirme sa montée en puissance

1er semestre 2017, McPhy confirme sa montée en puissance
• Chiffre d’affaires multiplié par 2,5 au premier semestre 
• Poursuite de l’amélioration du résultat opérationnel courant 
Dans le contexte de déploiement de l’hydrogène comme vecteur clé de la transition énergétique mondiale, Mc Phy poursuit sa dynamique de croissance forte et durable. 

La Motte-Fanjas, le 27 juillet 2017 - McPhy, le concepteur, fabricant et intégrateur d’équipements hydrogène pour l’énergie, le transport et l’industrie a comme annoncé (1) , fortement accru le niveau de ses ventes au premier semestre 2017, tout en continuant à améliorer son résultat opérationnel courant. McPhy capitalise désormais sur la pertinence de ses équipements conçus pour répondre efficacement aux enjeux de la transition énergétique : 
- les solutions de recharge hydrogène McFilling pour déployer rapidement les premières infrastructures destinées à favoriser la mobilité zéro émission, 
- les modules McLyzer de grande capacité qui offrent aux réseaux électriques la souplesse nécessaire pour absorber l’intermittence des énergies renouvelables. 
McPhy a notamment équipé au cours du semestre les stations de recharge hydrogène de Rouen et de Sarreguemines. Huit stations utilisent désormais des équipements McFilling en France. Parmi ces stations, celle de Sarreguemines est la première station couplée à un générateur d’hydrogène qui produit sur site et à la demande l’hydrogène propre nécessaire à la recharge des véhicules. 
Par ailleurs, le Groupe a comme prévu livré les générateurs d’hydrogène de 4 MW et l’unité de stockage solide destinés à une application de Power-to-Gas dans la province du Hebei en Chine. La livraison de ces équipements, qui seront installés d’ici fin 2017, porte à 11 MW la puissance totale des systèmes de Power-to-Gas de grande capacité déjà livrés par McPhy dans le monde. 
Au premier semestre 2017, le chiffre d’affaires est multiplié par 2,5 et s’élève à 5,5 M€. 
.../...

Autres faits marquants 

• Mobilité zéro-émission : McPhy vient de remporter un premier contrat au Royaume-Uni sur ce segment de marché. Il a ainsi été choisi par la société de services de mobilité zéro émission Riversimple pour lui fournir une première solution de recharge. Parfaitement adaptée aux caractéristiques techniques du véhicule "Rasa", la McFilling® 20-350 permettra à ses utilisateurs de faire un plein d’hydrogène en moins de 5 minutes pour une autonomie de 500 km sans impact sur la santé, ni l’environnement. Avec cette première référence, McPhy fait son entrée sur le marché britannique de la mobilité propre dont l’essor est porté notamment par un programme d’accompagnement ambitieux du Gouvernement visant à la démocratisation des véhicules électriques à hydrogène. 
• Hydrogène vert pour l’industrie McPhy participera aux côtés de ThyssenKrupp Uhde Chlorine Engineer (TKUCE) à la rénovation d’une centrale thermique au Liban qu’il équipera d’un générateur d’hydrogène sur site pour une application de « Power Plant Cooling ». Avec ce deuxième contrat, McPhy confirme l’efficience de ses équipements pour fiabiliser à moindre coût l’approvisionnement en hydrogène. Ce marché est en forte croissance notamment dans des zones émergentes où les infrastructures logistiques de l’hydrogène sont peu développées, ce qui rend l’approvisionnement coûteux. 
Perspectives 
Le groupe poursuit plusieurs options stratégiques en vue d’un renforcement de son actionnariat qui permettrait un support accru à son développement commercial dans une période d’accélération de la croissance du marché, ainsi qu’une consolidation de sa structure financière. Fort de son carnet de commandes, McPhy réitère pour le second semestre sa prévision d’un niveau élevé d’activité, et de forte croissance sur l’ensemble de l’année.

(1) cf communiqué de presse du 14 mars 2017 sur les résultats annuels 2016.

A propos de McPhy Spécialiste des équipements de production, stockage et distribution d’hydrogène, McPhy contribue au déploiement mondial de l’hydrogène propre comme solution pour la transition énergétique. Fort de sa gamme complète dédiée à l’hydrogène énergie, à la mobilité zéro émission et à l’hydrogène industriel, McPhy offre à ses clients des solutions clés en main adaptées à leurs applications de stockage et valorisation des surplus d’électricité d’origine renouvelable, de recharge de véhicules électriques à pile à combustible et d’approvisionnement en matière première industrielle. Concepteur, fabricant et intégrateur d’équipements hydrogène depuis 2008, McPhy dispose de trois centres de développement, ingénierie et production en Europe (France, Italie, Allemagne). Ses filiales à l’international assurent une large couverture commerciale à ses solutions hydrogène innovantes.

jeudi 27 juillet 2017

L’Alliance Renault-Nissan annonce une augmentation record de ses ventes pour le premier semestre de 2017



           PARIS-YOKOHAMA (27 juillet 2017) – Au premier semestre 2017, les ventes de l’Alliance Renault-Nissan ont augmenté de 7 %, à 5 268 079 véhicules. Elles ont été tirées par une forte demande des modèles des partenaires français et japonais, et par la première contribution semestrielle du nouveau membre de l’Alliance, Mitsubishi Motors.

Les ventes des modèles Renault, dont Clio, Sandero, Mégane, Captur et Duster, ont augmenté, et Nissan a répondu à une forte demande pour ses modèles tels que X-Trail/Rogue, Sentra/Sylphy, Qashqai et Altima/Teana. En même temps, Mitsubishi Motors, qui a rejoint l’Alliance fin 2016, a vendu près de 495 000 véhicules, du fait en particulier des demandes globales pour son SUV Outlander et pour le modèle Pajero Sport dans la région ASEAN.
Les ventes cumulées des véhicules électriques des trois constructeurs ont également augmenté significativement, à 481 151 unités, confirmant la position de l’Alliance en qualité de premier constructeur généraliste de voitures électriques. L’augmentation a été largement portée par la LEAF de Nissan, par la ZOE de Renault, toujours en première place en Europe, et par la i-Miev de Mitsubishi. 
En termes d’hybride, les versions électriques rechargeables de la Mitsubishi Outlander dépassent les 13 000 unités.
Carlos Ghosn, président-directeur général de l’Alliance Renault-Nissan, souligne : “L’Alliance a atteint des ventes records pendant le premier semestre de 2017, avec 5 268 079 de véhicules vendus. Afin de maximiser les synergies au sein de l’Alliance cette année, nous capitalisation davantage sur la recherche d’économies d’échelle et sur notre présence sur le marché global en nous appuyant sur une offre technologique de premier plan et sur des modèles électriques innovants. Notre Alliance élargie est bien placée pour réaliser son plein potentiel, aussi bien en termes de volumes de ventes qu’en termes d’offre de services liés à la mobilité nouvelle génération, pour nos clients partout dans le monde.”
Le Groupe Renault a vendu 1 879 288 véhicules au premier semestre 2017, soit une augmentation de 10,4 %, dans un marché qui progresse de 2,6 %. Toutes les marques du groupe affichent des augmentations de volumes et de parts de marché. Renault et Dacia ont établi de nouveaux records de ventes semestrielles, et Renault occupe la deuxième place pour les ventes en Europe. Les volumes et les parts de marché ont progressé dans toutes les régions. En particulier, les volumes du Groupe Renault ont bondi de 19,3 % dans la région Afrique, Moyen-Orient, Inde et de 50,5 % dans la région Asie-Pacifique.
Nissan Motor Co. Ltd. a vendu 2 894 488 véhicules dans le monde, soit une augmentation de 5,6 %, au cours du premier semestre 2017. Nissan affiche des ventes en hausse au Japon (+22,9 %) et en Europe (+5,7 %). Son modèle Infiniti a été vendu à 125 000 unités, soit une progression d’environ 13 % par rapport à la même période en 2016.
Mitsubishi Motors a vendu 494 303 véhicules dans le monde, une progression de 2,4 % par rapport à la même période en 2016, avec la reprise des ventes de ses mini-voitures Kei au Japon. L’augmentation des ventes reflète également la forte croissance en Chine à la suite du lancement des SUVs Outlander fabriqués localement. De même, on note une progression dans la région ASEAN, tirée par la demande croissante des SUVs et pickups.
L’Alliance entend développer ses synergies en 2017, par une coopération plus étroite entre Mitsubishi Motors et ses partenaires Nissan et Renault dans des domaines tels que les achats, l’intégration locale, l’industrialisation croisée, les plateformes véhicules, le partage de technologies et l’expansion dans les marchés aussi bien mûrs qu’émergents.

Les dix premiers marchés du Groupe Renault : 

1° France, 2° Russie, 3° Italie, 4° Allemagne, 5° Espagne, 6° Turquie, 7° Brésil, 8° Iran, 9° RoyaumeUni, 10° Argentine.
Les dix premiers marchés de Nissan 
1° États-Unis, 2° Chine, Japon, 4° Mexique, 5° Royaume Uni, 6° Canada, 7° Russie, 8° France, 9° Italie, 10° Allemagne.

Les dix premiers marchés de Mitsubishi Motors


1° ÉtatsUnis, 2° Chine, 3° Japon, 4° Australie, 5° Philippines, 6° Indonésie, 7° Thaïlande, 8° Allemagne, 9° Royaume Uni, 10° Émirats Arabes Unis.
À PROPOS DE L’ALLIANCE RENAULT-NISSAN
L’Alliance Renault-Nissan est un partenariat stratégique entre le Groupe Renault (France) et Nissan Motor et Mitsubishi Motors (Japon). Ces constructeurs d’automobiles ont vendu 9,96 millions de véhicules dans près de 200 pays en 2016. Cela représente plus d’un véhicule sur neuf vendu dans le monde. L’Alliance a par ailleurs conclu des accords de collaboration stratégique avec d’autres constructeurs, dont Daimler (Allemagne) et Dongfeng (Chine). L’Alliance détient une part majoritaire dans la co-entreprise qui conduit AvtoVAZ, le premier constructeur d’automobiles en Russie. Elle est en tête dans la fabrication de véhicules zéro émission, et elle développe les technologies innovantes du véhicule autonome, connecté et abordable de demain.

Val d'Isère un salon pas Top pour des VE pourtant motivés...

Ce voyage ponctué par les Super chargeurs Tesla (Narbonne,
Nimes, Valence, Grenoble) nous a permis de confirmer l'avan-
ce prise par le génial constructeur californien dans la mobilité
électrique.
Du 13 au 16 juillet, Val d'Isère accueillait la 3ème édition du Salon du Véhicule électrique et de l'hybride, qui a remplacé le salon du 4x4.  Il en a fallu de la bonne volonté et de la persévérance aux électromobilistes pour rallier la station savoyarde perchée à 1850 m d'altitude et à 150 km de la dernière borne de recharge rapide, en banlieue de Grenoble ! 
Convaincus par le professionnalisme de Jean-Luc Coupez ( Blue2bGreen ), séduits par la conviviale invitation de Stephane Semeria animateur du  VEGA Gex  (Voitures 100% Electriques du pays de Gex et Alentours ), rassurés par la séduisante offre de covoiturage en TESLA de notre ami Richard, 800 km et 12 heures plus tard nous voici à destination. 

Un salon enfumé par la communication agressive des hybrides !

Ce qui saute aux yeux dès l'entrée dans l'enceinte c'est la place consacrée, par les constructeurs, aux véhicules hybrides aux capots moteurs démesurément rutilants . 
Ces engins, au fonctionnement furtivement électrique, n'en finissent pas d'étaler leur suffisance pour séduire le chaland friand de belle voiture ayant assez (?) d'autonomie.

L’image contient peut-être : plein airIl est vrai que la place avait été volontairement abandonnée par les deux premiers constructeurs mondiaux de VE: 
TESLA, en cours de réorganisation au plan européen et  NISSAN mobilisé par la sortie prochaine de sa future LEAF.  Notons toutefois que grâce à Alexandra et Fabien Lagier de Solution VE com, assités par Richard et Laurent,  de nombreux futurs acheteurs potentiels ont pu découvrir les impressionnantes  capacités des TESLA en haute montagne. 

Deux Zoé équipées du EP Tender de JB Segard  avaient  rallié le salon sans encombre, mais au prix de beaucoup moins d'efforts que la volée de cyclotouriste photovoltaïques qui s'étaient donné rendez-vous dans la "Mecque du ski".   



Le photovoltaïque cet ami qui nous "VE" du bien ...

Outre l' énergie d'appoint fournie aux étonnantes bicyclettes le photovoltaïque était bien présent.

 CIMES Energies présentait ses solutions de production et stockage d'énergie solaire via des "carports" ou ombrières solaires premettant d'alimenter directement ou par le biais d'une batterie de stockage les VE.


Plus expérimentale mais non moins prometteuse la coopération autour du projet EM Solaire  de véhicule du futur que nous rapidement présenté Lionel Serra (Institut National de l'Energie Solaire) et Philippe Gache (Technopolys) :

PROJET CRUISER 2018

Le plus gros projet d’EM-project est sans nul doute celui de la fabrication d’un véhicule électro-solaire de type « cruiser » : une voiture fonctionnelle, motorisée exclusivement à l’énergie solaire et pouvant accueillir jusqu’à 4 personnes. Le concept a déjà été éprouvé et ce même sur de grandes distances, comme par exemple lors du « World Solar Challenge », course de plus de 3000 km qui traverse l’Australie du Nord au Sud. En plus d’être un moyen de locomotion pratique, le cruiser est une source d’énergie électrique utilisable directement pour les besoins domestiques.

Au rayon des 2 roues ...

Le stand de "La Guêpe Mobile" a connu un vif succès par la présentation de ses drôles de machines roulantes d'un autre âge électrifiées par la technologie d'aujourd'hui. On pouvait ainsi y découvrir des gyropodes au carénage de scooter, des motocyclettes ni pétaradantes ni fumantes mais au look tout aussi plaisant.  
Intérêt manifeste également pour les motos et scooters électriques proposés par CITY BIKE.

Que se soit en VTT électrique, vélo électrique ou vélo à assistance électrique il était amusant de voir le plaisir manifeste que de nombreux et parfois téméraires visiteurs ont pris à se jouer de l'altitude et de la pente des rues de Val d'Isère et voire même du col de l'Iseran. 


La 1ère rencontre des représentants d'associations militantes de la cause électromobile.

ACOZE, ACTIVE, ACMB, AUBEAVEP, ECS, Electromobiles 24, LAME 66, Leaf France Café, Le VE je le veuxVEGA, présents à l'invitation de Jean-Luc Coupez, ont pu échanger et partager leurs expériences, esquisser leurs projets dans une ambiance très conviviale.  
Des convergences se dégagent entre tous ces acteurs qui auront la volonté d'essayer de se coordonner pour assurer une représentation et témoigner dans un débat public souvent caricaturé par les médias. 
" Entre les technocrates qui veulent cantonner la mobilité électrique au seul usage urbain, les "zantinucléaires"  qui ne veulent pas croire aux apports du VE dans le recours au photovoltaïque et aux énergies renouvelables, les "zincrédules" qui ne croient pas à la fin du moteur thermique, il y a du pain sur la planche " concluait un de mes interlocuteurs.

Tout à fait d'accord pour le sortir du pétrin mais pas pour nous laisser rouler dans la farine !

En tout cas Le VE je le veux sera au côté de tous ceux qui souhaitent faire avancer rapidement la mobilité décarbonée.