vendredi 8 décembre 2017

Renault SYMBIOZ Demo car : l’expérience de demain commence aujourd’hui - autonome, électrique et connectée

Et si nous écrivions l’histoire ensemble ? Imaginez que vous êtes embarqué, pour un trajet personnel ou professionnel, à bord d’un véritable salon roulant, qui accélère aussi fort qu’une sportive tout en vous permettant de détacher totalement votre esprit de la conduite. Un salon qui vous immerge dans une ambiance sonore digne de celle d’une salle de concert, avec des écrans HD comme au cinéma. De quoi vous subjuguer et arriver à destination détendu et apaisé. Sommes-nous dans le futur ? En tout cas dans celui que Renault imagine. Et créé dès aujourd’hui avec cette expérience inédite.
Après avoir révélé au salon de Francfort sa vision de l’automobile à l’horizon 2030 avec le concept-car SYMBIOZ, Renault propose aux journalistes de monter à bord de SYMBIOZ Demo car, sa première application prototype roulante préfigurant un futur plus proche (2023).
Ces essais de SYMBIOZ Demo car sont l’occasion pour Renault de faire découvrir en conditions réelles un véhicule autonome, électrique et connecté, la toute nouvelle expérience de vie à bord et le plaisir de conduire ou se laisser conduire qui en résulte. A bord de SYMBIOZ Demo car, le conducteur peut déléguer la conduite au système autonome et utiliser le temps retrouvé pour d’autres activités. Selon Renault, les trajets deviendront de véritables expériences multisensorielles et personnalisées, avec un cockpit capable de se reconfigurer en fonction du mode de conduite et une voiture intégrée au sein de l’écosystème du conducteur et de ses passagers.
« Il est impossible d’imaginer le futur de la mobilité personnelle avant de monter à bord de SYMBIOZ Demo car. Nos équipes de développement, mêlant l’ingénierie, le design et le produit, ont repoussé les frontières du temps. Cette voiture autonome, électrique et connectée nous emmène directement dans la prochaine décennie, pour vivre une expérience inédite et découvrir une nouvelle façon de voyager. SYMBIOZ Demo car est un prototype fonctionnel conçu dès le départ pour remettre en question les anciens paradigmes de la mobilité. Nous sommes ravis et impatients de dévoiler cette vision et de faire essayer le futur de Renault. » Gaspar Gascon Abellan – Directeur de l’ingénierie du Groupe Renault.

mercredi 6 décembre 2017

Les véhicules électriques dans la transition écologique française ( par l'ECF et Fondation pour l'Homme et la Nature )

Un déploiement important de véhicules plug-in en France peut contribuer à réduire l'impact climatique des voitures tout en atteignant les ambitions de la loi française sur la transition énergétique. Véhicule connectés au réseau et deuxième vie des batteries peuvent accélérer le déploiement de sources d'énergie renouvelables (SER) et assurer une meilleure stabilité du réseau, selon un nouveau rapport lancé par l'ECF et Fondation pour l'Homme et la Naturele 6 Décembre  . Le projet a été mené sur 18 mois avec la contribution du secteur automobile français, des fournisseurs de batteries, des gestionnaires de réseau de transport et des ONG environnementales, et a été étayé par la modélisation énergétique de Carbon 4.
  • Le rapport technique est disponible en téléchargement ici (en français)
  • Le résumé du rapport est disponible  ici (en français)
L'équipe du projet a établi une base de données équilibrée sur la contribution des véhicules électriques à la décarbonisation des transports et à l'intégration des SER en France d'ici 2030. Le projet a également identifié les principaux leviers pour réduire les impacts environnementaux restants. , Potentiel d 'acidification, épuisement abiotique, potentiel d' eutrophisation, potentiel de formation photochimique de l 'ozone).
L'analyse montre aujourd'hui que le potentiel de réchauffement planétaire (PRG) d'un petit véhicule électrique à batterie (par exemple ZOE - 22 kWh) est 70% inférieur au PRG d'une petite voiture à essence. Le GWP d'un gros BEV est inférieur de 57% au GWP d'une grosse voiture diesel. En 2030, l'écart entre les véhicules à combustion interne et les véhicules électriques à batterie est réduit en raison de l'hybridation modérée des véhicules à moteur à combustion interne, mais les véhicules électriques à essence ont encore moins d'émissions pendant leur cycle de vie.
Le recyclage est un élément important pour réduire les impacts du cycle de vie des gros BEV et devrait être encouragé. En moyenne, une augmentation de 30% du taux de masse de recyclage des batteries entraîne une diminution de 14% du PRG global de l'EV.
Les BEV contribuent à l'intégration des énergies renouvelables. Dans le cas où l'infrastructure est en place, l'utilisation des services du véhicule par le réseau peut assurer la stabilisation du réseau, en particulier pendant les périodes de pointe. Le potentiel technique de V2G pour une journée hivernale moyenne de 1,3 million de véhicules (30% du stock estimé en 2030) est de 45 GWh. Environ 10% de ce potentiel pourrait couvrir l'ensemble des besoins en termes de réserve primaire entre 18h et 20h lors d'une journée d'hiver en France.
Lorsqu'une batterie perd le quart de sa capacité initiale, elle peut être remise à neuf et utilisée comme dispositif de stockage pour les SER. La batterie entre dans sa deuxième vie. Si toutes les batteries automobiles entrées sur le marché en 2020 sont utilisées pour le stockage RES en 2030, le potentiel technique annuel est de 8 TWh. Ce potentiel peut aller jusqu'à 37 TWh en 2040, à condition qu'il y ait suffisamment d'énergies renouvelables pour être stockées.



Pour Laurence Tubiana, Directrice générale de la European Climate Foundation,  « La décarbonation du transport est une condition absolue pour honorer les accords de Paris. Cette étude montre que les véhicules électriques peuvent être déployés tout en respectant nos objectifs climatiques et environnementaux. L’esprit collaboratif qui a prévalu pendant ce projet est ce dont nous avons besoin pour réaliser cette ambition. »
Pour Pascal Canfin, directeur de WWF France, « Pour réussir l’évolution vers un avenir 100% renouvelables, la transition des secteurs de la mobilité et de l’énergie doit être menée de concert. Sous certaines conditions, le développement du véhicule électrique peut se réaliser sans besoin particulier de recours à l’énergie nucléaire et représente une solution pour accélérer l’intégration des énergies renouvelables dans le mix électrique. C’est pourquoi le WWF France soutient son développement parmi un panel de modes de déplacement durables ».
Pour Lorelei Limousin, coordinatrice transport du Réseau Action Climat, « le développement de l’électromobilité présuppose un développement vers 100% d’énergie renouvelable et la baisse du nombre de véhicules en circulation au profit de mobilités partagées et du report modal vers d’autres modes de déplacements pour respecter les objectifs climatiques de neutralité carbone tout en protégeant l’environnement.»
Pour Karen Hollington, Corporate Communication Manager chez SAFT, « Les batteries jouent un rôle-clé dans le développement de la mobilité électrique. Leur recyclage permet de réduire l’empreinte environnementale des véhicules »
Pour Marie Chéron, chargé mobilité et transport à la Fondation Pour la Nature et l’Homme, « cette étude est révélatrice de l’ampleur des changements que nous avons à engager. Une voiture électrique n’est pas une voiture thermique, il faut la regarder autrement, changer les usages. Si la filière automobile est un des piliers de l’économie, le passage à l’électromobilité doit être le moteur d’une économie circulaire, responsable, en phase avec les besoins des gens ». 
Pour Joseph Beretta, Président de AVERE France, « Bien utilisé dans un mix « décarboné » pertinent, le véhicule électrique représente une véritable opportunité écologique pour la France. Dès aujourd’hui et plus encore demain, si le mix évolue dans le bon sens, rouler en véhicule électrifié est un engagement positif qu’il convient de soutenir. »
Pour Jean-Philippe Hermine, Directeur du Plan Environnement de Renault, « L’écosystème de la mobilité électrique pourra constituer un véritable levier d’accélération de la transition énergétique et des énergies renouvelables ».

lundi 4 décembre 2017

Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome et connectée de demain avec SCOOP


Paris, le 1er décembre 2017 –  SCOOP (pour « Système Coopératif ») est un projet pilote de déploiement en conditions réelles de circulation de la connectivité de demain entre véhicules (V2V) et entre véhicules et infrastructures (V2X). Ce projet est développé en partenariat avec différents acteurs en France : le ministère de la transition écologique et solidaire, les collectivités territoriales, les gestionnaires d’infrastructures, les universités et les centres de recherches et d’études scientifiques. Le Groupe Renault s’investit dans le projet SCOOP afin de tester de nouvelles technologies sur Renault Mégane. Ce projet permet également à ses clients flottes de se retrouver au cœur d’une expérimentation autour des véhicules connectés du futur.
 « L’objectif prioritaire est de proposer à nos clients flottes des véhicules qui améliorent la sécurité sur les routes et de fluidifier la circulation : les voitures communiquent entre elles et s’alertent, en temps réel, en cas de dangers, de ralentissements et d’accidents. Les gestionnaires d’infrastructures tels que la SANEF(1)transmettent également aux véhicules équipés des informations sur les conditions de circulation, les chantiers, la vitesse autorisée, les accidents ou les obstacles dangereux sur la route.» précise Christine Tissot, chef du projet SCOOP au sein du Groupe Renault.
La flotte de Mégane équipées du protocole SCOOP utilise des technologies qui préparent les véhicules autonomes et connectés de demain : des capteurs et calculateurs recueillent et analysent de nombreuses informations telles que la vitesse du véhicule, l’angle du volant, le manque potentiel d’adhérence des pneus lié aux conditions climatiques, la mise en route de l’essuie-glace, le déclenchement des airbags, etc. Si un problème est détecté, le véhicule émet automatiquement un message d’alerte à partir de son boîtier embarqué vers les autres véhicules équipés de SCOOP et vers les unités fixes situées le long des routes. Ces unités informeront, à leur tour, les secours en cas d’incident important. Dans le cadre du pré-déploiement, ces unités fixes sont présentes sur 2 000 kilomètres de routes en Ile-de-France, le long de l’A4, en Isère et sur les rocades de Bordeaux ainsi qu’en Bretagne.
 Initié en 2014, le projet européen SCOOP rentre activement dans sa phase de roulage grâce notamment à cette flotte de 1000 Renault Mégane produites à l’usine de Palencia en Espagne.
« Le Groupe Renault est actuellement en discussion avec plusieurs entreprises françaises pour l’intégration de Mégane équipées du système SCOOP au sein de leur flotte. Ces entreprises ont compris cette opportunité de responsabilité sociétale qui contribue à la sécurité routière de leurs employés. A travers le projet SCOOP, elles participent également à la préparation de l’écosystème des véhicules autonomes et connectés du futur » souligne Nadine Leclair, SVP, Directeur Expertise.
Le boitier embarqué, qui émet les messages d’alerte, utilise un protocole de communication haute performance par onde radio de type Wi Fi. Ce protocole utilise la dernière génération de technologies d’ITS(2) G5 avec une fréquence dédiée de 5,9 GHz. Il est adapté aux objets en mouvement et offre une portée allant jusqu’à 1000 mètres. Le protocole contrôle systématiquement l’authenticité des messages et agit avec réactivité, en temps réel, pour éviter les collisions. Il garantit également un usage anonyme des données traitées, conformément à la préservation de la vie privée de son utilisateur.
(1) SANEF : Société des Autoroutes du Nord et de l’Est de la France
2) ITS : Intelligent Transportation System

(

Renault e.dams saison 4 // 2017-2018

Renault e.dams est l’équipe la plus titrée de la jeune histoire du championnat FIA de Formule E. Avec trois titres équipes, un titre pilote et quinze victoires, Renault e.dams s’est imposée comme la référence depuis la naissance de la série en 2014.

Menée par Alain Prost, quadruple Champion du monde en Formule Un, et Jean-Paul Driot, fondateur de l’écurie DAMS, la structure bénéficie du soutien technique de Renault Sport Racing, l’entité du constructeur chargée du sport automobile et récompensée par des succès dans toutes les disciplines, de la Formule Un à l’endurance.
Leader mondial de la mobilité électrique avec sa révolutionnaire gamme Z.E, Renault a saisi l’opportunité offerte par cette catégorie innovante pour démontrer son expertise. Au sein de son unité « moteur » de Viry-Châtillon, Renault a développé un des groupes motopropulseurs les plus puissants et techniquement avancés du plateau.
Avec Sébastien Buemi – champion Formule E 2016 – et Nicolas Prost au volant, l’équipe débute sa quatrième saison dans la discipline avec autant d’ambition pour les victoires.
Un seul objectif : être champions !

samedi 2 décembre 2017

La Nouvelle Nissan LEAF révèle sa gamme

Depuis le lancement de la Nissan LEAF en 2010, premier véhicule 100% électrique de grande diffusion, Nissan s’est imposé comme pionnier et leader mondial de la mobilité 100% électrique. Après la sortie en octobre de la série spéciale Nissan LEAF 2.ZERO, la remplaçante du véhicule zéro émission à l’échappement le plus vendu au monde est désormais disponible à la vente dans toutes ses finitions. Avec une autonomie de 378 km NEDC, et équipée des dernières technologies Nissan,  la nouvelle Nissan LEAF désormais accessible à partir de 33 900 €, hors bonus gouvernemental.

La Nissan LEAF a révolutionné le paysage automobile mondial et ouvert la voie à une nouvelle ère de mobilité durable 100% électrique. Afin de célébrer le lancement de la nouvelle génération équipée d’une batterie 40 kWh, Nissan a récemment proposé une édition spéciale 2.ZERO. Le succès ne s’est pas fait attendre et plus de 750 LEAF 2.ZERO se sont écoulées en deux mois de commercialisation en France, soit davantage de ventes qu’en 2011 et 2012.

A partir du 1er décembre, Nissan affiche au tarif sa nouvelle berline 100% électrique en finition Visia, Acenta, N-Connecta et Tekna.

Nouvelle Nissan LEAF : la gamme en détail

En version entrée de gamme Visia, la nouvelle Nissan LEAF est dotée de série de nombreuses technologies de sécurité avancées Nissan. Celui-ci comprend le freinage d'urgence intelligent et la reconnaissance des piétons, l’alerte de franchissement de ligne et la prévention de franchissement de ligne intelligente, la reconnaissance des panneaux de signalisation, ainsi que la surveillance des angles morts. La nouvelle Nissan LEAF est également équipée dès la finition Visia d’un limiteur et régulateur de vitesse. En matière de confort, la nouvelle Nissan LEAF Visia est équipée de rétroviseurs extérieurs dégivrants, de l’aide au démarrage en côte, de la climatisation automatique, des lève-vitres électriques avant et arrière, de l’allumage automatique des feux et des essuie-glaces à déclenchement automatique. Toutes les Nissan LEAF disposent de série d’un chargeur embarquée 6,6kW et d’un connecteur pour chargeur rapide CHAdeMO, ainsi que de deux câbles de recharges (pour une recharge sur prise domestique mais également sur bornes ou Wallbox 32A).

Preuve supplémentaire de la volonté de Nissan de rendre le meilleur de ses technologies accessibles au plus grand nombre, la technologie e-Pedal, permettant au conducteur de démarrer, accélérer, freiner, et s’arrêter en toute fluidité à l’aide d’une seule pédale, est présente de série dès ce premier niveau de finition. La Nissan LEAF Visia est accessible à partir de 33 900 €, hors bonus gouvernemental.

En version Acenta, la nouvelle Nissan LEAF bénéficie de nombreux équipements additionnels tels que des radars de stationnement avant et arrière pour davantage de sécurité, ainsi que d’un régulateur de vitesse intelligent. En matière de style, la Nissan LEAF en finition Acenta est équipée de  jantes alliage 16 pouces et d’un volant garni de cuir. Des feux antibrouillard s’ajoutent à la calandre et assurent une meilleure visibilité. La pompe à chaleur, les rétroviseurs rabattables automatiquement, le système de navigation NissanConnect avec écran tactile 7 pouces, comprenant la caméra de recul avec repères de gabarit, système audio RDS, et connexion smartphone (Apple CarPlay et Android Auto), complète les équipements de série. La nouvelle Nissan LEAF Acenta est disponible à partir de 35300 €, hors bonus gouvernemental.

En finition cœur de gamme N-Connecta, la Nissan LEAF propose des jantes alliage 17 pouces, des vitres latérale arrière et la lunette arrière surteintées, pour une élégance accrue. Côté confort, le volant et les sièges avant et arrière chauffants s’ajoutent à une sellerie cuir/tissu. La Nissan LEAF est équipée de série à partir de ce niveau de finition de la technologie Nissan AVM – vision 360° à quatre caméras. Associée au système NissanConnect, elle facilite les manœuvres de stationnement grâce à un système de vision intelligente à 360°. La détection des objets en mouvement et un système de détection de fatigue intelligent sont également inclus. 
La technologie de conduite assistée ProPILOT est disponible en option à partir de ce niveau de finition, tout comme l’option peinture métallisée bi-ton Blanc Lunaire avec toit et rétroviseurs Noir Métallisé. La nouvelle Nissan LEAF finition N-Connecta est disponible à partir de 37 100 €, hors bonus gouvernemental.


Enfin, la version haut de gamme Tekna est dotée d’une sellerie cuir avec inserts en Alcantara ainsi que de projecteurs à LED pour un confort visuel et un design optimal. Par ailleurs, elle est équipée de série du système audio Bose® Energy Efficient Series à 7 haut-parleurs. Côté technologies de conduite, la Nissan LEAF Tekna est équipée de série du frein de stationnement électrique ainsi que de la technologie de conduite assistée ProPILOT. 
La technologie de stationnement automatique ProPILOT Park est quant à elle disponible en option sur ce niveau de finition. La nouvelle Nissan LEAF en version haut de gamme Tekna est disponible à partir de 38 900 €, hors bonus gouvernemental.


Afin de répondre au plus près aux besoins des entreprises, deux niveaux de finitions supplémentaires, Visia Business et N-Connecta Business sont également au catalogue.


A propos de Nissan France
Filiale à 100% de Nissan Europe, Nissan France gère la distribution des véhicules Nissan en France depuis 1972.
La large gamme de véhicules proposée par Nissan en France va des crossovers – dont la marque est pionnière – aux citadines, en passant par les véhicules utilitaires ou la supercar GT-R. Les crossovers QASHQAI et JUKE sont les best-sellers de la marque. Nissan est également leader mondial et européen du marché des véhicules 100% électriques avec la berline LEAF et le fourgon compact e-NV200. Nissan participe enfin au développement de la mobilité 100% électrique via l’installation du premier réseau de bornes de recharge rapide en France et en Europe.
Avec sa Nouvelle Promesse Client, Nissan souhaite faire évoluer l'expérience client. Le client est ainsi placé au centre des initiatives de la marque, côté vente mais également après-vente.
En France, Nissan a commercialisé en 2016 plus de 79 193 véhicules soit une part de marché de 3.27%.

mardi 28 novembre 2017

SHELL ALIMENTE LE RÉSEAU DE RECHARGE DE VOITURES ÉLECTRIQUES LE PLUS RAPIDE D'EUROPE

Shell a signé un accord avec IONITY pour la mise en place de stations de recharge rapide dans 10 pays européens, initialement sur 80 des plus grandes gares autoroutières de Shell. 
C'est pour permettre aux conducteurs de véhicules électriques à batterie pour la première fois confortable conduite sur de longues distances. La recharge des futurs modèles E-Car prend en moyenne 5 à 8 minutes avec les bornes de recharge puissantes. Cela les rend jusqu'à trois fois plus rapide que toute autre technologie actuellement disponible.
IONITY est une joint-venture entre BMW Group, Daimler AG, Ford Motor Company et le groupe Volkswagen avec Audi et Porsche dans le but de construire un réseau de points de charge rapide d'une puissance de 350 kW sur les principaux axes de circulation en Europe.
«Nos clients veulent parcourir de longues distances avec leur e-voiture et peuvent compter sur la possibilité de charger leur véhicule rapidement et confortablement dans des endroits pratiques», a déclaré István Kapitány, responsable des activités de stations-service mondiales de Shell. 
"La demande de recharge des voitures électriques sur les principaux axes de transport en Europe augmentera rapidement. En tant que partenaire clé d'IONITY, nous répondons au besoin des conducteurs de voitures électriques d'avoir des capacités de recharge rapide et d'avoir accès aux points de charge les plus rapides dans 10 pays européens. "
L'accord fait partie de la stratégie globale de Shell visant à fournir des solutions énergétiques plus nombreuses et plus propres. Après l'accord signé récemment d'acquérir NewMotion, l'un des plus grand fournisseur de solutions de charge pour les véhicules électriques en Europe, et l'ouverture des stations de recharge rapide de Shell dans les stations Shell sélectionnées au Royaume-Uni, nous avons une solution de charge fiable de mesure de plus en plus pour les conducteurs de voitures électriques - à la maison, au travail et en déplacement.
Shell croit que plus de gens choisiront les voitures électriques s'ils ont une variété d'options de recharge fiables et pratiques, au bon endroit et au bon moment.
Les solutions de recharge pour les voitures électriques ne sont qu'un des moyens pour Shell de fournir à ses 30 millions de clients quotidiens des stations-service une énergie plus importante et plus propre à l'avenir. Nous travaillons également à augmenter régulièrement l'efficacité de nos carburants conventionnels. Nous soutenons également le développement de carburants à faibles émissions tels que l'hydrogène, les biocarburants et le gaz naturel dans le secteur des transports.
«IONTY et Shell ont pour objectif commun de permettre la mobilité à longue distance avec des véhicules électriques à batterie en Europe grâce à une infrastructure de charge rapide fiable», explique le directeur général d'IONITY. Michael Hajesch. «Faire équipe signifie apporter la longue expérience de Shell dans le secteur des stations-service ainsi que notre technologie de chargement rapide à la fine pointe de la technologie. Cela augmentera considérablement la satisfaction de nos e-pilotes. "
En Allemagne, IONITY coopère avec la société de service d'autoroutes Tank und Rast.

samedi 25 novembre 2017

Wattmobile et Easytrip signent un partenariat favorisant les déplacements 100% électriques

Wattmobile ouvre son service aux détenteurs de la carte KiWhi Pass.

Wattmobile est un opérateur de mobilité électrique en libre-service dont la vocation est de faciliter et optimiser les déplacements urbains ou périurbains des citadins et professionnels. Composée de 2 et 4 roues électriques, la flotte de véhicules déployée par Wattmobile apporte aux usagers gain de temps (pas de file d’attente au comptoir en gare, pas de papier à gérer), flexibilité et économies dans leurs déplacements (grâce aux réservations ajustables au ¼ d’heure), tout en préservant l'environnement. Le service s’adresse aux particuliers ou professionnels qui souhaitent se déplacer de façon plus fluide lorsque ils arrivent en gare. 

Ce partenariat permet à Wattmobile de renforcer un des atouts clé de l’entreprise : ouvrir son service de location de véhicules citadins 100 % électrique en libre-service au plus grand nombre grâce à la solution KiWhi Pass® d’Easytrip, la carte d’accès et de paiement aux bornes de recharge la plus diffusée en France et partenaire de la plupart des grands constructeurs automobiles. 
Le choix de Wattmobile est de s’entourer des meilleurs dans leur domaine : Easytrip, spécialiste des services à la mobilité routière, a la plus longue expérience et une expertise reconnue dans l’accès et le paiement aux infrastructures de recharge (publiques et privées). Indispensable maillon dans la chaîne de l’électro-mobilité, la solution Easytrip offre une fluidité et une grande simplicité pour convaincre les utilisateurs de faire d’autres choix de transport en toute sérénité. 
Outre les nouveaux services apportés, ce nouveau partenariat propose des offres avantageuses. Les clients Wattmobile bénéficient de 15€ de crédit recharge sur leur compte KiWhi Pass® (valable via le site www.kiwhipass.fr/activation/wattmobile). Les clients d’Easytrip bénéficient de frais d’inscription gratuits (au lieu de 30€) et de 9€ offerts sur la première location chez Wattmobile. De quoi favoriser le développement de l’électromobilité en France !
La carte KiWhi Pass® est la première carte nationale d’accès et de paiement à un vaste réseau de bornes de recharge en France et en Europe favorisant l’intermodalité 100% électrique. 

Comment louer un véhicule Wattmobile avec la carte KiWhi Pass® d’Easytrip? 
Les abonnés à la solution KiWhi Pass® d’Easytrip doivent au préalable s’inscrire gratuitement (30€ d’inscription offerts) via l’application mobile Wattmobile ou le site Internet www.wattmobile.net - pour accéder au réseau et avoir une visibilité sur les différents modèles de véhicules de location et les plages horaires de réservation. Après avoir réservé le véhicule de son choix, le détenteur de la carte KiWhi Pass®, qu’il soit professionnel ou particulier, se rend directement en station Wattmobile et badge le véhicule avec sa carte KiWhi Pass® pour démarrer et profiter de sa location. 
Le montant de la location est prélevé sur son compte Wattmobile après chaque utilisation et l’utilisateur accède à son historique depuis son espace personnel. 
Sans abonnement et sans engagement, le service Wattmobile offre une liberté totale en termes de fréquence d’utilisation : de l’usage intensif à l’usage exceptionnel, pour le plaisir ou en cas de besoin. 

Dans quelles gares trouver les stations Wattmobile ? 
Les stations Wattmobile : 
Paris Gare de l’Est . Paris Montparnasse . Paris gare de Lyon . La Défense Centre . 
Lyon Part Dieu . Marseille Saint-Charles . Lille Flandres . Avignon
Les tarifs :  
BMW C evolution : 10€/h – 70€/jour (24h) .  
Renault Zoé : 9€/h – 63€/jour .  
Renault Twizy : 7€/h – 49€/jour .  
Peugeot e-Vivacity : 5€/h – 35€/jour .  

A propos de Wattmobile Filiale du Groupe Indigo, leader mondial du stationnement et de la mobilité individuelle, Wattmobile est un opérateur de solutions de mobilité électrique en autopartage à destination des professionnels et des particuliers. En partenariat avec la SNCF, Wattmobile opère des flottes de véhicules électriques urbains 2 et 4 roues en libreservice et en mode totalement automatisé dans les grandes gares françaises pour les déplacements nationaux. Wattmobile met également en place des flottes dédiées pour les entreprises, collectivités, centres d’affaires ou hôtels, permettant aux collaborateurs ou clients de se déplacer facilement au quotidien de manière écologique et économique au niveau local. 

A propos d’Easytrip Easytrip, spécialiste des services à la mobilité routière en France, conçoit et commercialise le seul bouquet de services, à destination des professionnels et des particuliers, utilisateurs de véhicules jusqu’à 3,5T. Easytrip propose des solutions « à la carte » pour faciliter les déplacements urbains, routiers et autoroutiers et en optimiser leur gestion : carte d’accès et de paiement aux bornes de recharge : KiWhi Pass® by Easytrip / Badge Liber-t péages et parkings. Déjà leader dans les services à l’électromobilité avec KiWhi Pass®, Easytrip a distribué depuis sa création en 2014, plus de 30 000 cartes KiWhi Pass® by Easytrip, avec un réseau d’acceptabilité en forte croissance : 2 500 points de recharge pour la France, 30 000 pour l’Europe. Il s’agit de la seule carte de paiement pour la recharge des véhicules électriques exemptée d’agrément par la Banque de France.
 ___________________________________________________________________

jeudi 23 novembre 2017

RENAULT SAMSUNG MOTORS LANCE SA NOUVELLE SM3 Z.E. : UNE AUTONOMIE AUGMENTEE DE PLUS DE 50 %

·         Renault Samsung Motors dévoile la nouvelle SM3 Z.E. à l’occasion de l’International Future Auto Expo de Daegu en Corée du Sud.
·         Une autonomie augmentée de 57%.

·         Le Groupe Renault continue d’améliorer sa gamme électrique, la seule gamme complète du marché.

Daegu (Corée du Sud), 23 novembre 2017 – Renault Samsung Motors a dévoilé ce matin la nouvelle SM3 Z.E. lors de l'International Future Auto Expo de Daegu, en Corée du Sud. Le Groupe Renault améliore constamment sa gamme électrique afin de répondre aux attentes de ses clients, notamment en matière d’autonomie. Pour cela, le Groupe s’appuie sur ses huit années d’expertise et de leadership dans le véhicule électrique et poursuit le renouvellement de ses modèles existants. C’est aujourd’hui au tour de la SM3 Z.E., commercialisée depuis 2013, de bénéficier du savoir-faire des équipes du Groupe Renault. Gilles Normand, Directeur du Véhicule Electrique, souligne :
"Pionnier et leader de la mobilité électrique en Europe, le Groupe Renault lance les secondes générations de ses modèles électriques. En ligne avec le plan stratégique Drive the future, cette série de renouvellements permet au Groupe Renault de renforcer sa couverture géographique et de segments de véhicules et favorise le changement d’échelle du marché électrique."
La Renault Samsung Motors SM3 Z.E. est l’unique berline tricorps du marché coréen. Elle voit son autonomie augmenter de 57% pour atteindre 213 kilomètres (selon le cycle d’homologation en vigueur en Corée du Sud). La batterie embarque désormais une énergie de 36 kWh, sans augmentation de sa masse.
Avec une moyenne de 40 kilomètres parcourus quotidiennement en Corée du Sud en 2016, selon l’administration en charge de la sécurité des transports coréens (KOTSA), la nouvelle SM3 Z.E. peut rouler environ cinq jours avec une seule charge.
Grâce à son autonomie accrue et à son l’habitacle spacieux caractéristique des berlines compactes, SM3 Z.E. répond à une forte demande des clients particuliers, mais aussi des flottes gouvernementales ou des taxis. Mille deux cents exemplaires ont d’ailleurs été vendus au Ministère de la Santé et du Bien-être en avril dernier tandis que SM3 Z.E. est également utilisée par les taxis électriques à Séoul, Daegu et sur l’île de Jeju.